Images aléatoires

Contributions

Mercredi 20 juin 3 20 /06 /Juin 07:59
J'ai le plaisir de vous faire partager ce texte très coquin qu'un admirateur m'a envoyé suite à sa visite sur mon blog. Je l'ai trouvé si original que j'ai ressenti le besoin de le publier ici :

Je me suis retrouvé sur ton site en surfant depuis une revue érotique à laquelle je participe et qui vient de me décerner le prix de la nouvelle érotique.

Apparemment, tu es plutôt lesbienne, ce qui me donne peu de chance de te donner envie de me rencontrer. Tant pis.
Je voulais juste te dire combien d’une part je te trouve “bandante” (désolé) et combien tu as allumé ma curiosité intellectuelle aussi, avec ton site assez riche en propositions artistiques, et bien écrit.

Du coup, je t’écris ce mot à poil, le sexe perlé d’une goutte gluante, moitié en érection, très excité. Je regarde les photos de toi, ton si joli visage, ta vulve offerte, ton anus dont je reprendrais volontiers la caresse.
Je suis à mon bureau, on peut me voir par la fenête, l’immeuble en face n’est pas loin.
Je croise les jambes, roulant fortement mes couilles, mes fesses s’écartent au point que mon trou frotte la toile du fauteuil.
J’aimerais te parler, que tu sois là bien en chair avec ton air espiègle, te moquant gentiment de mon excitation, saisissant brusquement ma queue et la décalottant avec violence.

J’ai 45 ans, tu en as au moins 15 de moins. Néanmoins je suis encore un très bel homme, de ceux, rares, qui font souvent se retourner les femmes et frémir les jeunes filles.
Là, j’ai mis la photo de toi en masturbation pendant un chat, tes yeux fermés sur le plaisir que tu cherches, tes doigts écartant ta vulve rose. Je regarde tes seins, j’ai envie de leur effleurer le téton du bout de mon gland, de lécher longuement le bijou dans ton nombril.
Je bande tout à fait maintenant. En face, une voisine est à sa fenêtre, on se connaît de loin, mais assez intimement. Elle a repéré que souvent à cette heure de prends mes aises au bureau. La première fois, j’ai eu très peur, je ne l’avais pas vue, j’étais en train de m’enculer avec un stylo feutre, un gros Marker quand je me suis aperçu de sa présence. Je me suis immédiatement caché, mais quand je suis revenu, quelques minutes plus tard, elle était toujours là, ne bougeait pas, elle avait simplement ôté son T-shirt et me montrait ostensiblement ses seins. Je me suis branlé devant elle, jusqu’à juter tout mon sperme sur le carrelage. Elle m’a regardé le ramasser, puis me rhabiller, en me faisant un petit signe du pouce, pour me dire un truc comme “c’était bien, merci”.

Nous ne nous sommes jamais croisés dans le quartier, mais elle revient donc souvent, l’après-midi vers 16h se poster à sa fenêtre et regarder mes frasques. Elle connaît tout de mon anatomie, tout de mes fantasmes masturbatoires. J’en ai même inventés juste pour elle, et là, pendant que je t’écris ça, elle me regarde m’exciter.

Je me suis levé un instant pour lui montrer ma queue raidie, mes fesses. J’ai fait signe que j’allais essayer de me surpasser, lui montrant mon anus et une bouteille de Campari posée sur mon bureau. Je reviens à toi pour te dire à bientôt j’espère, et en toute hypothèse bravo. J’ai décidé de me pénétrer l’anus devant ma voisine et d’entrer la bouteille jusqu’au point large. Je voudrais qu’elle voit ma rondelle complètement dilatée, aujourd’hui. Je ne l’ai jamais fait, ça va être “sportif”. Je le ferai pour toi et pour elle après je juterai partout.

Bises,

-- S.

Bien sûr, si vous aussi souhaitez partager avec moi de telles expériences, n'hésitez pas à me faire parvenir vos récits.
Bisous à tous


Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 29 mai 2 29 /05 /Mai 16:03
J'ai le plaisir de vous présenter aujourd'hui une chaude admiratrice qui a bien voulu me montrer l'état dans lequel elle était après sa visite sur mon blog :



Voici le message qui accompagnait cette splendide vidéo :
"Karine, ma belle et chaude Karine, je n'ai pas ton talent pour trouver les mots pour te dire ce que je ressents quand je lis tes histoires, alors je préfère te montrer ce que tu me pousses à faire..."

Je pense en effet qu'elle se passe très bien des mots, pas vous ?
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Mercredi 23 mai 3 23 /05 /Mai 14:30
Lors de la mise en ligne de l'exposition "Boris Vallejo" dont je voulais vous présenter quelques oeuvres érotiques, j'avais demandé l'autorisation de l'auteur afin d'être en accord avec la législation... Hélas, je n'ai pu obtenir l'autorisation de publication, Boris m'ayant expliqué qu'il en était le premier désolé, mais empéché par un engagement conttractuel... Dura lex sed lex...

Pour me faire pardonner, je vous propose d'admirer quelques images intimes...
C'est ici...
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 16 mai 3 16 /05 /Mai 08:07
Ces dessins datent un peu, mais il n'y a pas de raison que je les gardent pour moi toute seule...
Claude Lemaire avait souhaité saluer l'arrivée du printemps à sa façon...


et déclenchait en moi un émoi tiède et humide...

Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 16 mai 3 16 /05 /Mai 08:02
Dieu merci, je ne plais pas qu'aux hommes...
et c'est Féline, ma petite chatte bouillante qui s'exhibe dans mes pages, en compagnie d'une amie tout aussi charmante...


Je suis certaine que vos commentaires les inciteront à nous montrer la suite de ce baiser... n'est-ce pas Féline ?
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 16 mai 3 16 /05 /Mai 07:54
Je vous présente un nouvel admirateur :
Loïc


Encore un beau torse musclé, j'adore la maille du boxer...


Jolies fesses rebondies...


MMM... retourne-toi, s'il te plait... Non ? dommage...
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 15 mai 2 15 /05 /Mai 13:12
Suite à l'article dans lequel je vous confiais désirer connaître l'effet que vous faisaient mes articles, j'ai reçu de belles déclarations. Pour commencer, voici quelques photos d'Eric, bel athlète viril...

Avec un joli petit cul que l'on aimerait mordiller ou griffer...

Une poitrine puissante et une peau douce et ferme...

Un membre solide qu'on aimerait tenir dans ses mains, prendre dans sa bouche...
Jusqu'à ce que... Oups !

Euh... Excusez-moi, cher monsieur... laissez-moi réparer ce petit incident de ma langue gourmande...

Je vous laisse imaginer l'état dans lequel je me trouve après avoir rédigé cet article... J'espère qu'il vous plaira et que vous serez nombreux à m'envoyer vous aussi vos "réactions".

Mais Eric, c'est aussi un artiste, et je vous invite d'ailleurs à visiter son site officiel :
http://eric.faurebrac.club.fr/index.htm
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Samedi 28 avril 6 28 /04 /Avr 12:21
Suite à ma rencontre avec Dominique, Claude m'a envoyé un dessin que l'annonce de cette histoire lui avait inspiré... Comme je n'avais pas encore raconté cette aventure, cela ne correspond pas vraiment, mais j'ai adoré l'attention alors je vous l'offre :
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 19 avril 4 19 /04 /Avr 17:44
Je vous présente une nouvelle amie dont j'ai découvert le blog
grâce aux adorables commentaires qu'elle m'a laissés ici et là...
et de fil en aiguille, nous en sommes venues aux emails en attendant mieux...
(comme quoi ça peut toujours être utile de laisser un com' sur un blog;-).

Elle s'appelle Line, c'est une fée, c'est...

fée-line

Vous pourrez découvrir ses idées et son caractère à travers ses commentaires
que je vous invite à lire (ils sont adorables),
mais surtout, je vous invite à lui rendre visite sans tarder : vous ne le regretterez pas !
Mai trêve de bavardages : je vous laisse admirer les photos qu'elle m'a envoyées.
Et ne me dîtes pas qu'elle n'est pas superbe !




Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Mercredi 11 avril 3 11 /04 /Avr 15:45
A peine ouvert le nouveau module "Participez", je reçois ce premier courrier d'une visiteuse très chaude... Je vous le livre tel quel, il n'y a rien à ajouter... :

    Bonjour, je m'appelle Katy et j'aime beaucoup les histoires que tu racontes sur ton blog.
    J'ai perdu ma virginité à seize ans et j'ai vite découvert l'importance du sexe pour moi. Au lycée, quand je ne bossais pas pour préparer les contrôles, j'étais les jambes en l'air, baisée par un copain ou même par un professeur. J'ai réalisé que j'étais véritablement une salope quand un petit ami que j'avais est venu à un rendez-vous en ayant trop bu et a exigé de moi que je fasse un tas de cochonneries. Au lieu d'en être gênée, j'ai aimé ça : j'ai pris plaisir aux humiliations qu'il m'a infligées.
    Plus tard, j'ai connu  un garçon dont je suis tombée amoureuse, et quand nous nous sommes fiancés, Eric ne connaissaient rien de mes moeurs. Il a failli me quitter quand il m'a surprise au lit avec un autre homme la veille de notre mariage. Je l'ai assuré que je serai toujours sa petite salope, prête à tout pour le satisfaire et il m'a prise comme ça.
    Nous sommes mariés depuis six ans. Il apprécie que je sois sa chose et, pour le reste, n'est plus trop regardant.
Je ne compte plus le nombre d'hommes qui m'ont mis la bite dans un trou depuis. J'essaie de vivre le plus possible comme une vraie salope.
    Au boulot, je porte une jupe aussi courte que le permet mon travail (je suis caissière dans une supérette). Le plus souvent, je n'ai ni soutien-gorge ni culotte. Je m'envoie les employés du magasin dans la remise, corsage ouvert et jupe troussée, debout contre les rayonnages, vite fait.
    Quand je sors en boîte avec Eric, je me tape des mecs dans les toilettes des dames. Il y en a que je suce dans les cabinets. D'autres me tringlent devant tout le monde, assise jambes écartées sur un lavabo.
    Comme vous vous en doutez, j'aime tout en amour. Mais ce que je préfère, c'est la sodomie.J'aime en prendre de bien grosses même si j'ai conservé un petit trou étroit, ou peut-être à cause de ça : je dois avouer que la souffrance ajoute à ma jouissance. J'aime recevoir du martinet sur les fesses avant d'être prise par derrière.
    J'aime aussi me faire brouter le minou par des nanas, alors si cela t'en dit...
    Bisous,
    Kati.
Par Karine Kokine - Publié dans : Contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

Présentation

  • : Les coquineries de Karine, bisexuelle
  • Les coquineries de Karine, bisexuelle
  • : Divers
  • : Alors, petit coquin ou tendre coquine ? Tu es prêt(e) à vivre avec moi de torrides aventures ? Tu ne seras pas déçu(e) ! Ma vie sexuelle est si variée... Alors si tu es prêt(e), entre dans mon univers...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Catégories

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus